La gazette de la Bande

LE BLOG

La Bande par en live sur Instagram !

Nouveau format, nouvelles pistes de réflexions : Bande à part se repense avec vous. On a décidé d’innover en testant quelque chose d’un petit peu inédit pour nous : un live Instagram. On partage aujourd’hui avec vous les quelques mots d’Anne-Sophie qui ont ouvert le bal et qui nous ont rappelé pourquoi ce joli projet a vu le jour !

Les quelques mots d’Anne-sophie

“Aujourd’hui, grande première, nouveau format, nouvelles pistes de réflexions, Bande à part se repense avec vous.

Nous sommes présentement là assis dans un joli salon, décor sûrement connu de certains, puisque les coworking, les ateliers, les rdv conseils ont lieu ici même, Alix c’est la meneuse de troupe du projet Bande à Part. La fondatrice et la coordinatrice, d’un projet né et lancé au printemps dernier à Label Escale pour ceux qui étaient présents. On en reparlera tout de suite après mais avant ça, pourquoi sommes-nous là ce soir avec vous ?

Alix a eu la brillante idée d’intituler ce nouveau format : “la bande part en live”, oui car sans cette petite folie humaine, ce petit grain de folie, on ne prendrait parfois pas le risque d’entreprendre, on n’aurait pas ce petit coup de génie d’idée qui arrive un soir, un matin, au détour d’échanges. Ce p’tit truc qui donne l’impulsion originelle aux projets.

Sans cette folie humaine, il y a moins d’énergie, de confiance, de stimulation. Car oui, L’humain c’est la base. Il y a beaucoup d’humains qui gravitent autour du projet Bande à Part, “humains” dans le sens “humanité”. En coulisses, il y a beaucoup d’interactions, des mises en relations qui s’opèrent, des feelings de contact, des échanges en sous-marin et qui font que la mayonnaise prend, que le projet se structure, devient viable. Motivation intrinsèque, extrinsèque, ce sont aussi les encouragements, les échanges qui dynamisent un projet.

Alors voilà on a eu envie de créer des moments de “présence”, de motivation entre nous, certes virtuels présentement car ce n’est pas forcément possible et viable de faire des apéros Bande à part IRL chaque semaine, mais c’est dans une réalité qui existe avant tout, qui fait partie du paysage actuel : les réseaux, Instagram et c’est parfois grâce à ce merveilleux socle, cet espace qu’on se donne l’occasion d’échanger, interagir, de se faire des retours ensemble plus intimement, différemment. Bref, on avait envie d’essayer.

Aujourd’hui, c’est nouveau, on tâtonne, il y aura des loupé, des couacs, des balbutiements mais je crois que c’est ça aussi la clé quand on souhaite entreprendre quelque chose n’est ce pas ?

On passe tous par une première fois, c’est une des clés pour avancer. Ah mais il y a aussi une autre clé qui est importante pour avancer, c’est l’envie, bien sûr. La vie. On avait envie depuis longtemps de faire quelques chose qui nous parle avec Alix.

Bref, ce soir c’est à la cool. On est dans les coulisses de Bande à Part.

Depuis cet été, beaucoup de choses se sont passées. Dans la communauté = ceux qui nous suivent (chers instagrammeurs, instaloveurs, instasuiveurs) il y a des anciens, des nouveaux qui viennent d’arriver, et on avait envie là maintenant de faire un point.

Un point sur qu’est ce que Bande à Part concrètement. Qu’est ce qui s’est passé depuis le début ? Les Temps forts, feedback. Alix voit plein de choses passer et ne peut pas toujours tout partager. Donc on partage ce soir avec vous, vos questions, vos réactions.

Par conséquent, n’hésitez pas à écrire, à réagir, à partir en live. Et comme moi je suis nulle en gestion du timing, mais qu’Alix elle, sait recadrer et restructurer, eh bien on se complètera. Yan, viendra également compléter l’équipe.

Yan, lui, est spécialiste du webmarketing, mais il est aussi membre de Bande à Part, rédacteur et coworkeur. C’est intéressant pour nous, pour vous d’avoir, d’entendre différents retours, c’est pertinent de confronter tous les regards, ça permet dirons nous de construire ensemble, à terme (court ou long) une vision commune, une vision Bande à Part.”


Instagram live - Bande a part

Portrait de freelance : Le baba au rhum
Salon des entrepreneurs 2019 : notre sélection

Related Articles