La gazette de la Bande

LE BLOG

Freelances & prévoyance : faire face aux coups durs

Se lancer en tant que freelance est généralement un grand pas dans une carrière car cela mène vers l’indépendance. Mais pour cela, il est important de se poser les bonnes questions et l’une d’entre elles est notamment « Que se passe-t-il en cas d’arrêt de coups durs ? ». Pour vous être serein dans ces moments, il existe un contrat d’assurance qui peut se montrer très utile : le contrat de prévoyance.

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance et a quoi sert-il ?

Un contrat d’assurance prévoyance peut être défini comme un contrat qui protège l’assuré en cas de coups durs. Ainsi, en cas d’incapacité de travail (qu’elle soit temporaire ou permanente), d’invalidité ou même de décès suite à un accident ou à une maladie, par exemple, l’assurance prévoyance pourra intervenir afin de soutenir l’assuré ainsi que sa famille dans ce moment difficile.

Ce type de contrat d’assurance propose différentes garanties en fonction du niveau de couverture souhaité, mais aussi de l’organisme assureur. Cependant, quelques garanties sont présentes dans une majorité de ces contrats. C’est le cas pour :

  • le versement d’indemnités journalières en cas d’incapacité de travailler temporaire,
  • le versement de rentes mensuelles ou d’un capital en cas de perte d’autonomie ou même de décès.

Il est ensuite possible d’opter pour des garanties supplémentaires comme la livraison de médicaments à domicile ou même la garde d’enfants si nécessaire.

> En savoir plus sur la prévoyance professionnelle pour les freelances

Comment maîtriser le budget de son contrat ?

Vous pouvez réguler les garanties choisies en fonction de vos besoins, mais aussi de votre budget. Ainsi, si vous souhaitez diminuer le montant des indemnités journalières, votre cotisation d’assurance sera réduite.

De la même manière, si vous souhaitez augmenter ces indemnités pour garder votre confort de vie lors d’un arrêt, le montant de vos cotisations sera susceptible d’augmenter. 

Il est aussi possible de réguler le montant du capital versé en cas de décès afin de protéger au mieux vos proches s’il devait vous arriver quelque chose.

Est-ce vraiment utile pour les freelances ?

Les contrats de prévoyance sont complètement facultatifs pour les freelances. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’ils ne servent à rien. En effet, en tant que travailleur indépendant, si vous ne pouvez plus travailler pour un certain temps, cela se traduira par une absence de revenus qui peut très vite devenir problématique.

Bien sûr, grâce à votre régime obligatoire, vous pourrez bénéficier d’indemnités. Mais elles peuvent ne pas être suffisantes afin de maintenir votre niveau de vie ou ne serait-ce que subvenir à vos besoins (factures, loyers…).

À titre d’exemple, d’après la Sécurité sociale des Indépendants, si vous avez le statut d’auto-entrepreneur, et que votre activité a moins d’un an, vous ne pouvez pas bénéficier d’indemnités. Si, cette fois-ci, vous êtes à la SSI depuis plus d’un an, vous pourrez en percevoir à condition que votre revenu annuel moyen soit supérieur à 3 919,21 €.

Vers qui se tourner pour mettre en place un contrat de prévoyance ?

Si vous estimez que les indemnités du régime obligatoire ne sont pas suffisantes, il peut être intéressant de se rapprocher d’un assureur, d’un courtier en assurance ou même d’un agent général, afin de vous renseigner sur les contrats qui pourraient vous convenir afin de vous protéger au mieux d’un arrêt de travail imprévu.

Sélection de livres inspirants pour les entrepreneurs
Portrait de freelance : Alexandra De Assunçao

Related Articles