La gazette de la Bande

LE BLOG

7 principes clés pour décrocher des contrats de qualité

Dans le cadre du Freelance Boot Camp proposé par Freelance Boost, Bande à Part vous propose de dénicher quelques secrets pour être encore plus performant dans votre métier. Aujourd’hui, Hélène revient dans ses grandes lignes sur les principes clés pour décrocher plus de contrats de qualité présentés par Ling-en Hsia de Solopreneur

Avant de parler de contrats de qualité, il faut déjà définir ce que c’est. Ce qui se cache derrière un contrat de qualité, c’est notamment le concept de “client idéal” et celui de “projet idéal”. Bref, on va réfléchir ensemble à comment atteindre votre vie professionnelle rêvée, rien que ça !

Définissez votre client idéal

Avec votre “client idéal”, vous prenez naturellement du plaisir à travailler sur des sujets qui vous tiennent à cœur (vos “problèmes idéaux”) avec des pratiques avec lesquelles vous vous sentez aligné. Prenons un moment pour décortiquer ce monde idéal :

A la recherche du probleme idéal

Tout d’abord, le problème que cherche à résoudre votre client doit être en phase avec vos aspirations. Plus ses problématiques feront écho chez vous, plus vous serez à même de fournir un travail de qualité. Et, de fait, plus votre travail sera pertinent, plus votre client sera satisfait, plus il pourra faire appel à vous ou vous recommander dans un futur proche.

A la recherche de la posture idéale

Au-delà de l’objet même du contrat, il est important de ne pas négliger l’éthique et les pratiques de votre futur client. Là encore, l’alignement joue un rôle clé : la collaboration gagnera en fluidité si vous vous reconnaissez dans la même philosophie de travail. C’est rarement une bonne idée de forcer une collaboration si vous ne le “sentez pas”. Vous risquez de vous en mordre les doigts !

Le client idéal, un concept vivant 

Enfin, votre “client idéal” peut évoluer avec le temps. Tout simplement car vous évoluez et vos envies et aspirations peuvent prendre d’autres directions. N’hésitez donc pas à requestionner régulièrement ce “client cible” pour le faire évoluer. 

A la rencontre de votre client idéal

Maintenant que vous avez cerné le profil de votre client idéal, il va vous falloir aller le rencontrer et lui donner envie de travailler avec vous. C’est parti ! 

Sachez ce que vous valez 

Dans un premier temps, et même (et surtout) si vous avez hâte de dénicher ce fameux client idéal, commencez par faire un travail sur vous-même.

Faites le bilan et réfléchissez honnêtement et objectivement à la valeur que vous apportez. Ce n’est que si vous êtes lucide envers vous-même et votre travail que vous aurez conscience de votre valeur que vous pourrez par la suite défendre. Donc, on met de côté son syndrome de l’imposteur et on croit en soi pour que les autres puisse aussi le faire !

Montrez ce que vous valez

Croire en soi, c’est essentiel mais pour que d’autres croient également en vous, il leur faut des preuves tangibles. Créez du contenu qui vous ressemble et qui mette en avant vos compétences pour générer une confiance auprès de futurs prospects. 

La raison pour laquelle un client va vous faire appel à vous, ce n’est pas seulement pour vos qualités purement professionnelles mais c’est aussi pour vos qualités relationnelles. Ne sous-estimez pas la valeur (et la chaleur) que vous pouvez dégager sur les réseaux sociaux, sur votre site internet, au téléphone ou dans vos e-mails. En résumé : cherchez à conquérir la tête et le cœur de vos prospects.

Entrez en conversation  

Travailler votre présence en ligne est essentiel mais vous devez également vous rendre à la fois disponible aux conversations et en provoquer. Pour qualifier vos prospects, préférez les échanges privilégiés en un à un plutôt qu’une communication de masse impersonnelle. Plus vous passerez de temps à échanger, plus le niveau d’intérêt de votre interlocuteur augmentera et plus vous augmenterez vos chances qu’il devienne votre futur client. Enfin, n’ayez pas peur de franchir la barrière du virtuel pour passer à des rencontres physiques. Ne nous leurrons pas : quand c’est possible, c’est toujours plus sympa de boire un café que d’envoyer un mail !

Faites preuve d’empathie

Vous savez dès à présent ce que vous valez et vous avez pu le démontrer, il n’est pas pour autant le moment de refourger aveuglément tout et n’importe quoi à la prochaine personne qui se présentera. Soyez être à l’écoute de vos prospects, mettez-vous à leur place et essayez de cerner les problèmes qu’ils rencontrent pour mieux les aider à les résoudre avec une réponse sur mesure. L’erreur serait de foncer tête baissée en cherchant à vendre à tout prix une offre générique qui a toutes ses chances d’être à côté de la plaque. Prendre son temps avec un prospect en se mettant à sa place, ça finit très souvent par payer. 

Vous l’aurez compris, ici, quand on parle de contrats de qualité, il ne s’agit pas de parler de trophées. L’idée est que vous soyez le plus aligné dans ce que vous faites et que vous en tiriez un maximum de plaisir. Pour cela, c’est à vous de créer des opportunités de rencontres avec les personnes avec lesquelles construire ces projets. Impossible de savoir dans combien de temps un prospect deviendra client (s’il le devient effectivement un jour) mais c’est à vous de semer et d’attendre patiemment (mais activement) que les graines se mettent à pousser. 

Déclarer ses impots en micro : pas a pas et astuces
Comment garder la forme pendant le confinement ?

Related Articles