La gazette de la Bande

LE BLOG

Développer son activité de freelance sur LinkedIn

Vous êtes sûrement inscrit sur LinkedIn et vous avez conscience que ce leader des réseaux sociaux professionnels peut servir à bien plus que présenter son CV. En tant que freelance, il permet de développer son réseau et sa visibilité, peut-être même de trouver des missions, mais encore faut-il savoir comment être efficace, se démarquer de la concurrence puis rester soi-même et professionnel à la fois.

Pourquoi utiliser LinkedIn quand on est entrepreneur ou indépendant ?

Si vous choisissez de considérer LinkedIn comme une opportunité plutôt qu’une obligation dans une société du paraître, ce réseau social, au plus de 600 millions de membres dans le monde, vous apporte plusieurs bénéfices.

Tout d’abord, vous développez votre image de marque ou personal branding. Il vous rend visible personnellement sur internet puisque votre profil LinkedIn est bien souvent le premier résultat qui s’affiche sur Google quand on tape votre nom. En cela, il constitue une véritable carte de visite.

Entrepreneurs, sachez que vos salariés et vous êtes les porte-paroles de l’entreprise dans la mesure où les visiteurs s’intéressent plus au discours des individus que des entités. Les candidats, par exemple, effectuent presque systématiquement une recherche sur ce réseau social avant de postuler à une offre d’emploi.

Deuxièmement, LinkedIn peut s’intégrer à votre stratégie d’inbound marketing : si vous apportez du contenu intéressant, cela conduit à un trafic naturel vers votre site web voire directement à des contrats de missions. Vos publications disposent d’une vaste portée potentielle : il suffit d’un like pour que votre post apparaisse dans le fil d’actualité des contacts de l’auteur du like.

Ensuite, LinkedIn peut vous servir à votre prospection puisqu’il permet de qualifier et contacter ses clients.

Pour finir, c’est un excellent outil de veille : vous êtes en mesure de suivre l’actualité de votre domaine via des groupes, des abonnements à des entités, médias ou à des hashtags. 

Exemple pour la recherche du hashtag #socialmedia.

 

Il est également possible de se former sur la plateforme LinkedIn Learning disposant d’un mois d’essai gratuit.

Que vous démarriez sur ce réseau social ou que vous révisiez votre présence, il est important de définir vos objectifs prioritaires : souhaitez-vous mettre en place une stratégie d’inbound marketing ? Améliorer votre image de marque ? Réaliser votre prospection ? Ou bien effectuer votre veille ?

Voici quelques conseils pour mener à bien les 3 premiers.

Comment utiliser LinkedIn pour attirer naturellement des clients ?

Comme pour le référencement naturel, mettre en place une stratégie d’inbound marketing via la création et l’optimisation de contenu s’opère avec patience et ne porte ses fruits qu’après quelques temps mais pour du long terme.

S’adresser a ses clients dans son profil

Beaucoup de résumés ressemblent encore à un CV ou à une lettre de motivation, ce qui laisse penser que l’on s’adresse à des recruteurs et non à des clients.

Plutôt que de raconter sa vie et ses expériences passées, parlez à votre cible comme vous le feriez sur une page de vente :

  • Commencez par une accroche, un titre, qui mentionne votre proposition de valeur à votre cible, c’est-à-dire la qualité et le bénéfice que vous apportez qui vous différencient de vos concurrents.

  • Dans la biographie, reprenez la problématique de votre cible, développez votre proposition de valeur, créez l’envie et terminez pas un call-to-action, une invitation à agir.

  • Listez les mots-clés que vos prospects sont susceptibles d’employer dans les moteurs de recherche. Vous pouvez utiliser des outils tels que Ubersuggest pour vérifier quelles requêtes sont les plus populaires. Assurez-vous que les expressions trouvées soient présentes dans votre titre de poste, votre description, vos compétences et vos recommandations.

Exemple de recherche de mots-clés avec 3 expressions différentes pour un développeur CMS :

 

 

L’expression “développeur wordpress” est la plus sollicitée dans les moteurs de recherche et donc celle à privilégier dans votre profil LinkedIn si vous êtes un expert de ce CMS.

  • Prouvez ce que vous avancez et validez vos compétences grâce aux recommandations. Vous pouvez en demander à vos anciens partenaires ou à vos clients dès que vous terminez avec succès une mission ou un projet.

  • Privilégiez un profil 100% complété, jusqu’à vos coordonnées, sans oublier d’inscrire votre site web. 

  • Personnalisez l’URL par défaut pour qu’elle soit plus visible et simple à partager. Vous pouvez, si vous le souhaitez, rajouter un mot-clé après votre nom et prénom. Par exemple : loriane-tardif-rédactrice-web.

Passer de consommateur a créateur de contenu

Vous connaissez bien votre client et ses problèmes, alors conseillez-le à l’aide de commentaires à forte valeur ajoutée, de posts inspirants et même d’articles traitant d’une de ses préoccupations. Ces derniers apparaissent sur votre profil LinkedIn et sur les moteurs de recherche : un must pour valider votre expertise !

Quelques astuces pour réussir vos publications :

  • rédigez une accroche mettant en exergue la problématique à laquelle vous répondez

  • apportez une vraie valeur via des conseils pertinents et applicables

  • n’employez pas un ton trop formel, risque fréquent à vouloir rester professionnel

  • n’ajoutez une image que si elle apporte de la valeur à votre propos car les posts avec illustration ne sont pas davantage consultés sur LinkedIn

  • ajoutez plusieurs hashtags, si possible pas trop concurrentiels, pour être vu des abonnés

  • publiez au moment où vous serez disponible pour répondre aux commentaires


Enfin, un dernier point bon à savoir : ce réseau social professionnel n’apprécie guère que ses internautes quittent la plateforme via un lien externe, c’est pourquoi un post partageant du contenu extérieur aura moins de portée qu’un post standard. De la même manière pour les vidéos, il est préférable de les télécharger directement sur LinkedIn plutôt que de diffuser un lien Youtube.

Comment communiquer sur LinkedIn pour améliorer son image de marque ?

Quand on est freelance, l’une des grandes problématiques sur les réseaux sociaux professionnels est de se démarquer dans la jungle épaisse de la concurrence. Comment tirer son épingle du jeu lorsque plusieurs centaines, voire milliers d’indépendants exercent la même spécialisation que soi et qui plus est, dans la même région ?

La réponse est simple : grâce à vous. Grâce à vous et votre personnalité unique !

Si vous vous efforcez à faire transparaître qui vous êtes à travers le contenu que vous créez sur LinkedIn, vous disposerez alors d’une longueur d’avance sur la plupart de vos concurrents inactifs. Vous inspirerez confiance et vous attirerez des clients qui vous correspondent.

Vous pouvez par exemple :

  • Dévoiler les coulisses ou l’actualité de votre activité

  • Relater vos émotions vis-à-vis de rencontres à un événement ou lors d’un café programmé via Shapr en taguant les personnes en question

  • Raconter votre expérience lors de situations particulières en citant les leçons et valeurs que vous en tirez


Mais surtout, ouvrez le champ des possibles ! N’imitez pas ce que vous voyez, ne cherchez pas à vous inspirer car vous vous appliquerez involontairement un filtre. Rester authentique est essentiel.

Enfin, créez une bannière qui vous ressemble : soit une photo en rapport avec votre activité, une création avec un message et un logo, ou un cliché de vous en situation de travail. La couverture bleue visible à l’inscription est à proscrire puisqu’elle renvoie une image d’inactivité. Vous pouvez la concevoir avec Canva si vous n’êtes pas un pro du graphisme. Ci-dessous deux exemples de bannières réussies de nos membres Bande à Part :

.

.

Comment prospecter sur LinkedIn ?

Contrairement à la stratégie d’inbound marketing décrite plus haut, qui consiste à faire venir spontanément les clients à soi, vous pouvez aussi instaurer une routine d’outbound marketing avec ce réseau social professionnel. Il s’agit ici d’une démarche commerciale de prospection qui peut se révéler plus efficace via LinkedIn que via le téléphone en y consacrant quelques minutes tous les jours ou toutes les semaines.

Les étapes principales de cette démarche consistent à :

  1. Définir la profession ses clients : acheteur, directeur informatique, directeur de la communication, directeur marketing, etc.

  2. Utiliser le moteur de recherche et ses filtres : rechercher des “personnes” (et non des “entreprises”), préciser le niveau de relation (décocher le 1er niveau correspondant à nos contacts actuels) ainsi que le lieu.

  3. Demander à entrer en contact en accompagnant sa demande d’un message. Personnalisez ce dernier en partant, par exemple, de vos points communs plutôt que d’employer un ton trop commercial.

  4. Engager une conversation, si vos invitations sont acceptées, pour remercier, vous présenter et suggérer une suite possible.


Proposez dès que possible un échange par mail, téléphone ou un rendez-vous physique car les ventes se concrétisent en dehors de LinkedIn.

En somme, veillez surtout à préférer une communication qui vous ressemble et qui vous rapproche de vos objectifs professionnels. Choisir d’investir sur LinkedIn fait déjà partie d’une stratégie car, comme expliqué dans cet article sur les bonnes pratiques pour les réseaux sociaux, il est judicieux de privilégier un seul réseau social et de s’y impliquer à fond.

Vie de freelance : les bases d’une alimentation anti-stress
Clémence Gouy : portrait de freelance

Related Articles