La gazette de la Bande

LE BLOG

Freelance : faire le bilan de son année

Les premiers jours de la nouvelle année sont généralement sous le signe du renouveau, des bonnes résolutions et des perspectives d’avenir ! Un souffle d’air frais envahit nos esprits et entraîne avec lui son lot de bonnes énergies et de motivation. Cette période à la saveur si particulière s’avère être un bon moment pour repenser les bases de notre activité et faire le point sur l’année écoulée. 

 

Pourquoi faire le bilan de son année ?

Le fait de se plier à l’exercice du bilan permet de prendre un temps pour soi, de se poser et de prendre du recul sur notre activité ainsi que sur le chemin parcouru.

Le rythme parfois intense de notre quotidien nous laissant peu de temps pour repenser notre mode de fonctionnement, il est impératif de s’octroyer des temps dédiés pour analyser et réajuster le tout.

Établir son bilan c’est à la fois une manière de valoriser les expériences vécues, de figer les accomplissement mais aussi un moment important pour se requestionner sur nos propres moteurs.

Le bilan annuel est donc un moyen simple de figer les éléments positifs, de tirer des leçons de nos échecs mais aussi de préparer la suite de l’aventure en mettant en place des actions claires pour atteindre nos objectifs !

 

Quelques astuces pour faciliter l’exercice

Pour réaliser le bilan de votre activité, vous pouvez garder en tête quelques éléments importants qui enrichiront votre contenu ou qui faciliteront sa rédaction :

  • Ne compartimentez pas les domaines
    Bien que l’objectif du bilan ait une portée professionnelle, en tant qu’indépendant nous savons que la démarcation entre le champ professionnel et personnelle est parfois floue. Il est donc bon de lister les éléments de votre vie personnelle qui ont pu influer, de près comme de loin sur votre activité. Ayant la chance de pouvoir façonner notre métier, cela permettra aussi de se fixer des objectifs transverses (bien-être, santé, famille), dépassant les simples objectifs de rentabilité ou de gestion liés à notre activité.
    .
  • Ayez une approche chronologique
    En effet, plus vous prendrez les événements et le déroulement de votre année dans l’ordre chronologique, plus cela facilitera l’identification des changements ou des modifications au cours des douze mois écoulés. Essayez aussi d’analyser vos ressentis globaux au fil de l’année et vos potentiels changements d’états d’esprit entre les différentes phases.
    .
    .
  • Pensez à vous documenter
    Pour faciliter le bilan et vous permettre de vous appuyer sur des données concrètes, munissez-vous de tous les documents ou traces en votre possession (réalisations, mails, notes, photos, agenda, etc.). Cela vous permettra à la fois de ne rien omettre mais aussi de faire ressortir des données clés.
    .
  • Soyez sincère
    Ce point peut paraître évident mais il faut absolument jouer le jeu à 100% pour établir un bilan objectif. En effet, plus vous serez objectifs sur vos accomplissements, vos échecs, vos peurs ou vos envies, plus il sera facile de mettre un plan d’action efficace pour la suite !

 

Établir son bilan pro et perso

Une fois que vous avez ces différents point à l’esprit, il est temps de passer à l’action ! Dédiez-vous un moment rien qu’à vous, au calme et munissez vous du ou des outils qui vous sont familiers : carnet, tableaux, fichier informatique, Trello… 

Cet exercice est personnel et il n’existe pas de méthode “magique” pour le réaliser. Sentez-vous donc libre de le faire selon vos envies et méthodes, sans aucunes limites. Le but est de pouvoir vous réapproprier le tout et d’en faire un outil pour les mois à venir.

Bien qu’il n’y ait pas de modèle déposé, il y a cependant de grandes notions à aborder pour faire un bilan complet. Voici une liste non exhaustive des thématiques intéressantes à questionner !

 

Lister les accomplissements

Dans un premier temps, prenez un temps pour noter toutes les choses accomplies au cours de l’année.

Vous pouvez par exemple faire la liste des projets menés à bien, des objectifs remplis, des événements marquant ou encore des accomplissement personnels. 

Vous pouvez à la fois classer les éléments concrets (exemple : mise en place de mon site internet / location d’un bureau en coworking), comme les points d’amélioration non quantifiable (exemple : être moins anxieux / avoir des horaires fixes).

Balayez un spectre large, essayez de vous projeter mois par mois et n’ayez pas peur de lister un maximum de choses. Vous verrez que finalement, vous avez été sacrément efficace ces 365 derniers jours 🙂

 

Les difficultés et les échecs

Une fois les accomplissements listés, il faut désormais s’atteler aux aspects plus négatifs de votre année.

Essayez de lister dans un premier temps les difficultés rencontrées, que ce soit dans le quotidien, dans vos relations, dans la mise en place de vos projets, dans la réussite de vos objectifs, etc.

Notez aussi les échecs rencontrés, les éléments qui n’ont pas aboutis. Ces différents points vous amèneront à vous questionner sur le pourquoi de ces derniers et sur votre capacité à rebondir ou ajuster le coup.

Cela vous permettra aussi de pouvoir anticiper au mieux les épreuves à venir et de vous prémunir face à des situations déjà rencontrées.

 

Les personnes rencontrées

Cette étape du bilan est la plus délicate si vous n’avez pas forcément tracé le tout au cours de l’année. Cependant, en croisant vos souvenirs avec la liste de vos accomplissements et de vos difficultés vous arriverez déjà à lister un bon nombre de vos principales rencontres.

Cette partie de l’exercice diffère un peu des deux précédentes car elle met en exergue l’aspect plus humain de votre année ! Elle peut paraître anodine mais vous vous apercevrez vite qu’elle a toute sa place ici. 

En effet, une des principales difficultés du quotidien d’indépendant est de ressentir régulièrement un sentiment de solitude. En listant les personnes importantes qui ont croisé votre chemin, vous vous apercevrez sans doute de l’impact que ces dernières ont pu avoir sur votre activité ou votre ressenti.

Il est bon de réfléchir à la manière dont vous avez fait ces rencontres (les avez-vous provoquées ? se sont-elles faites d’elles-même ?) et de voir leur bénéfice, même ponctuel ou minime. 

Cela vous amènera à penser à la manière dont vous souhaitez vous entourer, à vos attentes et besoins en termes d’interactions, à vos envies et aux moyens mis en place (ou non) pour être accompagné !

 

Les compétences acquises

Dernier point de l’exercice : lister les compétences que vous avez acquises au cours des douze derniers mois ! 

Que ce soit en terme de compétences au travail ou dans votre activité (exemple : se former à un logiciel / apprendre à faire sa compta) mais aussi dans votre vie personnelle et votre rapport à vous-même (exemple : prise de conscience / routine mise en place).

 

Préparer l’année a venir

Une fois tous ces points abordés, vous devez vous retrouver avec une belle quantité d’informations récoltées ! Mais outre l’exercice de se souvenir, de valoriser vos réussites et de déclencher une prise de conscience, faire son bilan est surtout un super outil pour préparer l’avenir. 

Il est donc temps de passer à l’étape suivante et de mettre en place un plan d’attaque pour les mois à venir. Pour cela concentrez-vous sur les points suivants :

  • Identifiez vos motivations
    Réfléchissez aux valeurs importantes qui vous animent. Quels sont vos moteurs ? Pourquoi faites-vous cela ? Quelles sont les choses qui ont de l’importance à vos yeux ? Ces réponses vous permettront d’avoir une ligne directrice sur ce qui vous importe réellement et ce vers quoi vous devez vous dirigez pour l’avenir. Ne perdez jamais ces éléments de vue, ils doivent être votre cap pour toutes les futures actions entreprises.
    .
  • Questionnez vos fondements
    Vous avez sans doute déjà établi un bon nombre de choix qui forme le décor de votre quotidien. Pensez à les questionner au même titre que vos envies ou vos choix. Soyez attentifs aux éléments qui sont installés et prenez le temps de vous demander si ceux-ci sont porteurs de sens au regard de votre situation actuelle et à venir.
    .
  • Fixez-vous des objectifs concrets
    Le nerf de la guerre de votre démarche ! C’est ici que vous devez anticiper et lister vos objectifs pour l’année qui se dessine. Pensez toujours à poser des objectifs réalisables et concrets, ne visez pas trop haut mais challengez-vous. Dessinez la trame qui mène à vos envies en gardant bien à l’esprit de mettre de nombreux objectifs “checkpoint” facilement atteignables. C’est un bon moyen de voir qu’on avance et de se motiver en cas de baisse de régime.
    .
  • Priorisez !
    Et oui, on ne le répètera jamais assez mais, aussi grand soient vos objectifs, vous n’êtes pas inépuisable ! Pensez donc à mettre votre énergie dans les choses qui ont de l’importance pour vous et faites les passer en priorité. Vous aurez sans doute plusieurs envies pour 2020, ménagez vous et mettez votre énergie dans les éléments prioritaires. Tous vos objectifs ne seront peut-être pas réalisés dans le temps imparti, autant s’atteler à ceux qui comptent vraiment pour vous !

 

Tous ces grands points abordés, il ne reste plus qu’à vous attaquer à votre bilan 2019. Il n’y a plus qu’à faire en sorte que l’aventure soit encore plus belle et enrichissante dans les mois qui viennent !

Glug Nantes #2 : conférences de créatifs
Foglietto : la petite feuille de papier qui libere vos idées

Related Articles