La gazette de la Bande

LE BLOG

Pouvoir illimité : résumé actionnable du livre d’A. Robbins

Un nouveau format fait son apparition sur le blog : on vous résume de manière simple et condensée des contenus riches d’instructions pour les freelances, que vous n’avez malheureusement pas forcément le temps de découvrir dans votre quotidien effréné !  On commence cette semaine avec Loriane qui nous partage les enseignements tirés d’un ouvrage classique du développement personnel : Pouvoir Illimité, d’Anthony Robbins. À la lecture des 605 pages de ce pavé, elle ne connaissait rien à l’auteur. Ce résumé fait par ailleurs la part belle au contenu concret applicable dans nos quotidiens d’indépendants et de freelances avant d’en dévoiler davantage sur Tony Robbins.

 

Choisir de réagir positivement

“Les gens qui réussissent ne rencontrent pas moins de problèmes que ceux qui échouent. […] Ce n’est donc pas ce qui nous arrive qui distingue nos réussites de nos échecs. C’est la façon dont nous le percevons et dont nous réagissons à ce qui “arrive” qui change tout.”

Un extrait de Pouvoir Illimité qui résume à merveille l’idée de ce premier point ! Notre vie de freelance, et même notre vie en général, se compose de 10% de faits et de 90% de nos réactions à ces faits. À un même événement, deux individus peuvent réagir d’une manière radicalement différente.

Vous l’aurez sûrement deviné : opter pour une attitude positive nous rapproche de la réussite. Considérer chaque obstacle comme un défi, une source d’apprentissage nous donne plus de pouvoir.

Actionner cette première leçon n’est pas aisé. Aussi, commencer par prendre conscience de ses propres réactions aux événements est un excellent exercice de départ. Une fois que vous êtes capables d’identifier ce qui se passe dans votre esprit, vous êtes plus facilement en mesure de rectifier la réponse.

Imiter ceux qui réussissent

Observer et appliquer les méthodes qui mènent au succès accélère l’atteinte de nos objectifs.

Anthony Robbins suggère quatre étapes à ce propos :

  1. Lister les personnalités que vous admirez, qui sont déjà au stade que vous aimeriez atteindre.
  2. Analyser leur parcours et leur gestuelle.
  3. Leur poser des questions les plus précises possibles sur leur cheminement et leur état d’esprit.
  4. Imiter ces apprentissages.

Le parallèle que j’établis entre cet enseignement et la vie de freelance : l’intérêt de se faire accompagner ! Lorsque vous vous faites coaché, formé ou mentoré, vous bénéficiez d’une feuille de route d’un expert qui est déjà passé par votre situation, qui a potentiellement déjà écumé plusieurs erreurs et tiré nombre d’apprentissages. Les conseils qu’il vous donne sont directement tirés de son expérience et sont gages de réussite.

Poser des questions précises

Ce conseil est valable dans tous les pans de la vie. Dès que vous êtes confronté à un doute, à un discours imprécis, ne faites pas de supposition, posez des questions. Plus votre expression sera précise, plus vous :

  • emmènerez votre entourage dans la bonne direction ;
  • désamorcerez les conflits et désaccord ;
  • obtiendrez gain de cause dans vos demandes et négociations.

Par exemple, si vous suggérez un rendez-vous dans un mail de prospection ou proposez un café à un entrepreneur, détaillez votre demande avec précision car personne n’aime les requêtes floues. Intégrez les éléments suivants.

  • Quand : donnez une ou deux dates au choix.
  • Où : par téléphone ? Visio ? Présentiel ? Avez-vous un café de prédilection ?
  • Quoi : quels sont les points que vous aimeriez aborder ?
  • Combien : combien de temps durera cet entretien ?

Les questions précises sont également un outil pertinent pour traiter les objections clients. Si, par exemple, un prospect vous annonce que votre prestation est trop chère, vous pouvez lui demander “trop chère par rapport à quoi ?”. À la concurrence ? Aux services inclus dans la prestation ? 

À ce propos, une autre question judicieuse : “qu’est-ce qui ferait que ça vaudrait son prix ?”. Même si vous n’appréciez pas négocier ou insister, la réponse à ces questions vous permet d’améliorer vos offres.

De manière générale, préférez le “comment” ou “qu’est-ce qui ferait que…?” plutôt que le “pourquoi ?” qui génère des excuses. 

Attirer la sympathie

Tony Robbins expose le principe simple qu’on avance plus loin en équipe. N’est-ce d’ailleurs pas toute la raison d’être de Bande à Part ? 😉

Si vous êtes en sympathie avec votre réseau, tout ce que vous entreprenez devient plus facile et plus agréable. Pouvoir Illimité nous livre trois tuyaux pour créer et entretenir de bonnes relations.

Imiter autrui et trouver des points communs

L’être humain a une tendance naturelle à s’entourer de personnes avec qui il possède des points communs. On se lie effectivement plus facilement d’amitié avec des indépendants comme nous ou avec des gens qui partagent la même passion.

Ainsi, pour acquérir la sympathie d’une nouvelle rencontre, une stratégie évidente consiste à trouver vos similitudes (même école, passion, domaine d’activité, ville d’origine, goûts…).

Toutefois, notre physiologie en dit bien plus sur nous que les simples mots. C’est pourquoi essayer d’instaurer un rapport de sympathie avec le simple contenu d’une conversion peut ne pas suffire. Une manière optimale d’y parvenir alors : utiliser la technique de PNL appelée le “processus miroir”. Imiter la physiologie de votre interlocuteur (voix, gestes, posture, respiration) va automatiquement créer un lien d’attirance inconscient. “Et parce que ce lien appartient au domaine de l’inconscient, il n’en est que plus fort”, ajoute Tony Robbins.

Transformer une résistance en entente

Une expression (très fréquente !) à bannir de notre vocabulaire : le fameux “oui, mais”.

À chaque fois que vous prononcez le “mais”, que ce soit pour débiter une excuse ou des arguments pertinents, vous annulez l’idée précédente évoquée par votre interlocuteur. Et si vous remplaciez le “oui, mais” par “oui, et” ? Et si vos objections se transformaient en “c’est vrai, et il y a autre chose de tout aussi vrai…” ou “je reconnais que… et…” ? Vous parviendriez à changer une situation de résistance en situation d’entente.

“Pour communiquer efficacement, il faut savoir rester humble et accepter de changer. Vous ne communiquerez pas par la force de la volonté.”, résume Anthony Robbins.

En conclusion, faire preuve de souplesse dans sa communication est la clé de la sympathie, comme le confirme le point suivant.

Briser un désaccord avec une réaction inattendue

Plutôt que de répéter constamment les mêmes schémas de dialogue dans des situations de divergence ou de conflit avec notre entourage, cherchons à créer la surprise avec une attitude inattendue.

Cela permet de sortir de situations bloquées telles que :

  • Les personnes qui broient du noir et ruminent pour attirer l’attention des autres.
  • Une dispute conjugale.
  • Une façon de travailler inappropriée de la part de collaborateurs.

Plutôt que d’aller dans le sens des gens (en consolant les individus moroses par exemple) ou de continuer à se battre pour affirmer ses idées (dans le cas d’un litige), utiliser l’ignorance (premier exemple), l’humour ou une réaction originale s’avère plus efficace pour désamorcer un blocage.

Essayez de nouvelles solutions et vous vous ouvrirez davantage de possibilités.

Donner sans attendre en retour

Dernier point mais pas des moindres : toujours donner plus que ce que l’on souhaite recevoir.

J’apprécie particulièrement ce propos d’Anthony Robbins : 

“Quand on commence à compter les points c’est que la partie est finie.”.

Voici quelques idées de générosités en freelance :

  • Payer un café, un restaurant lors d’un rendez-vous client ou réseau.
  • Donner le livre que vous venez de terminer à une personne à qui il sera particulièrement utile.
  • Mettre vos connaissances en relation.
  • Donner des avis positifs ou recommander les lieux, personnes, services que vous appréciez.
  • Apporter des conseils gratuits dans votre domaine d’expertise aux personnes qui démarrent, via des accompagnements personnalisés ou de la création de contenu.
  • Appeler vos anciens clients ou vos partenaires pour prendre de leurs nouvelles.
  • Envoyer un mot, une carte de remerciement à ceux qui ont fait quelque chose pour vous.
  • S’engager dans une association, apporter une aide bénévole à une communauté.

Chaque petit geste a une action puissante sur l’idée qu’on se fait de soi-même. Il affecte les représentations internes qu’on érige de notre propre personne et ainsi, la qualité de notre état présent et de notre vie.

Alors, si vous hésitez entre un pourboire de 1 ou 2€, donnez toujours 2. 😉

Pouvoir illimité : le livre d’un gourou du développement personnel ?

Absorbée par les bons enseignements que je tirais, j’ai décidé d’en savoir plus sur Anthony Robbins. Il s’agit d’un des coachs en développement personnel les plus reconnus au monde.

Ce personnage immense à la voix grave et robotique :

  • a conseillé des présidents et personnalités très célèbres tels que Nelson Mandela, Bill Clinton, Oprah Winfrey, etc. ;
  • a fait l’objet d’un documentaire Netflix I’m not a guru ;
  • mène des séminaires qui rassemblent des milliers de personnes, à un ticket d’entrée de 5 000 $.

Si vous regardez quelques-uns de ses shows, peut-être qu’il vous sera difficile, comme moi, de passer au-dessus de l’effet “show à l’américaine” et d’avoir cette impression d’avoir affaire à un  “gourou”. Peut-être que si j’avais découvert cela avant la lecture de Pouvoir Illimité, je n’aurais pas été aussi encline à le lire. Peut-être même que je ne l’aurais pas lu. Et ça aurait été une erreur.

J’invite donc franchement à mettre de côté les préjugés, voire à ne pas vous renseigner à son propos -si Tony Robbins est encore un inconnu pour vous, afin d’extraire en toute neutralité les enseignements qui vous serviront.

J’ai par exemple totalement omis de mon résumé les passages, pourtant prépondérants, sur la PNL, pour ne vous citer que les éléments qui m’apparaissaient actionnables dans notre vie d’indépendant.

Cela m’amène à une grande qualité de cet ouvrage : les 605 pages ne sont pas constituées d’une même idée tirée en longueurs et en études de cas. Elles regorgent au contraire de nombreux principes et de conseils concrets, illustrés de quelques exemples mais surtout soutenus par des arguments simples et efficaces.

Pour conclure, à mes yeux, ce livre de développement personnel souligne que notre manière d’interagir avec autrui est un facteur déterminant de réussite. La bonne nouvelle, c’est que nous avons le pouvoir de l’adapter !

Freelance : faire le bilan de son année

Related Articles